médiathèqueAccéder à la Médiathèque
Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Vous êtes ici : Accueil » Routot au quotidien » Actualités » Lancement de l’Inventaire croisé du patrimoine avec le Parc

Lancement de l’Inventaire croisé du patrimoine avec le Parc

Le lancement de cette opération s’est déroulé le 2 février à la mairie de Routot

Après une première vague d’Inventaires croisés du patrimoine menés entre 2011 et 2018 sur plusieurs communes de la Seine-Maritime (Yvetot ; Petiville, Saint-Maurice-d’Etelan et Norville ; Allouville-Bellefosse et Bois-Himont ; Caudebec en Caux et Saint-Wandrille-Rançon ; Le Trait et Yainville) et de l’Eure (Barneville-sur-Seine, Honguemare-Guenouville et Le Landin), le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande expérimente à partir de 2021 une nouvelle formule d’Inventaires croisés.

À partir de 2021, les opérations seront désormais programmées sur trois ans et porteront sur des aires d’études plus étendues, délimitées en fonction de leur cohérence historique et paysagère. L’opération conduite sur la boucle de Brotonne en 2019-2020 a permis de faire la transition entre l’ancienne et la nouvelle formule, en respectant la cohérence paysagère constituée autour du massif de Brotonne.

L’opération, programmée entre 2021 et 2023, se consacrera à l’étude du plateau du Roumois réunissant 10 communes présentant une continuité patrimoniale. Pour mener à bien ce projet, le territoire concerné sera découpé en secteurs d’inventaires annuels :

  • 2021 : Hauville, Routot, La Haye-de-Routot
  • 2022 : La Haye-Aubrée, Étreville, Bourneville-Sainte-Croix
  • 2023 : Tocqueville, Trouville-la-Haule, Vieux-Port, Aizier

Les trois communes du secteur de l’année 2021, placées au cœur du plateau du Roumois, inaugureront ainsi la mise en œuvre de cette nouvelle formule. L’idée est de parvenir, au terme de l’opération globale, à dégager des thématiques emblématiques de ce territoire et de les valoriser sous diverses formes à inventer auprès de publics variés.

 

D’ores et déjà, certains axes de recherche se dégagent autour des manoirs de l’arrière-pays de Rouen, des coursmasures, des ifs de cimetières, des marchés aux bestiaux de Routot et de Bourneville, des confréries de charités ou encore des espaces bocagers de transition entre la frange méridionale du massif de Brotonne et de la plaine céréalière et linière du Roumois.

Qu’est-ce qu’un Inventaire croisé ?

Identifier, étudier, faire connaître et valoriser le patrimoine local, tels sont les objectifs de ce projet expérimental, mené en
partenariat avec le pôle Inventaire, service Patrimoines, de la région Normandie. Afin de dégager une vision globale et vivante du territoire, les Inventaires croisés recensent, sur le territoire du Parc, le patrimoine bâti et les éléments paysagers associés. La collecte de « mémoire orale », qui représente une composante essentielle de ce projet, sera désormais étroitement articulée avec le projet d’Ethnothèque, développé autour de la
collection d’objets ethnographiques du Parc. L’inventaire bâti est mené selon la méthodologie de l’Inventaire général, dite topographique, prescrite par la Région et les notices documentaires sont versées sur la base de données régionale GERTRUDE.

L’Inventaire croisé met en valeur les « trésors cachés » du territoire, c’est-à-dire les éléments du patrimoine de proximité, qu’on ne repère pas d’emblée, mais qui dispersés sur le territoire constituent la richesse de celui-ci. Il peut s’agir de mares, de vergers, d’alignements d’arbres, de témoignages oraux, de petits patrimoines bâtis.

Connaître le patrimoine, c’est commencer à le protéger !

 

Les informations recueillies lors de l’Inventaire croisé sont directement intégrées au Système d’Information Géographique (SIG) du Parc. Élus et acteurs locaux disposent ainsi d’une cartographie exhaustive du patrimoine communal pour mettre en valeur le territoire et protéger le patrimoine.
Au cours de l’opération, différentes actions de médiation sont proposées aux publics pour leur restituer la connaissance du patrimoine inventorié : animations pédagogiques, randonnées patrimoine, Rendez-vous du Parc….
Enfin, les éléments paysagers associés au bâti sont également recensés et cartographiés, servant de toile de fond à une carte interactive mise en ligne sur le site Internet du Parc. Cet outil, dynamique et interactif, accessible sur ordinateur, smartphone et tablette, contribue à la valorisation touristique du territoire. Les composantes majeures du patrimoine étudié sont alors présentées sous la forme de notices attractives et classées dans différentes rubriques thématiques adaptées aux richesses des communes concernées.

Le patrimoine est l’affaire de tous !

Pour mener à bien l’opération d’Inventaire croisé, le Parc invite les habitants, les élus et les acteurs du territoire à partager leurs connaissances du patrimoine de leur commune.

Pendant les prochains mois, Gaëlle Pottier, chargée de mission Inventaires Croisés, sera sur le terrain. N’hésitez pas à lui
confier vos souvenirs, anecdotes ou documents… : gaelle.pottier@pnr-seine-normande.com

Depuis mardi 30 mars, Gaëlle Pottier et Philippe Chéron parcourent la commune pour des prises de photos pour capter les éléments du patrimoine remarquables de la commune, peut-être les avez-vous rencontrés ?
Article publié le mardi 30 mars 2021